I-Télé : L’appel à la médiation

logo itele
Itele – L’appel à la médiation.

I-Télé : Morandini et pourquoi pas une médiation.

I-Télé : L’appel à la médiation :

La rédaction de la chaîne d’information a voté, vendredi, la reconduction de la grève jusqu’à lundi, 11 h 30, et demandé la désignation d’un médiateur.

La rédaction de la chaîne d’information en continu a voté à 80 %, vendredi 21 octobre, la reconduction de la grève commencée lundi pour protester contre l’arrivée de l’animateur Jean-Marc Morandini. L’arrêt de travail est reconduit jusqu’à lundi 24 octobre, à 11 h 30 ; la rédaction en sera alors à son huitième jour de grève. Malgré de nouvelles discussions avec les directions de la chaîne, du groupe Canal+ et de sa maison-mère, Vivendi, représenté par son directeur général en charge des opérations, Stéphane Roussel, les journalistes ont constaté, vendredi, que celles-ci « ne répondaient favorablement à aucune des demandes des représentants de la rédaction », selon un communiqué diffusé vendredi soir.

Lundi, les journalistes d’i-Télé (groupe Canal+) s’étaient mis en grève à une écrasante majorité (85 %) pour manifester leur désaccord avec l’arrivée de l’animateur, mis en examen pour « corruption de mineur aggravée » dans le cadre de castings douteux pour le tournage d’une websérie érotique, estimant qu’il compromet l’image de la chaîne. La rédaction réclame aussi un projet éditorial, des moyens et des conditions de départ satisfaisantes pour ceux qui souhaiteraient quitter la chaîne.

Face à cette impasse, la rédaction et les organisations syndicales « demandent au ministère de la culture et de la communication la nomination immédiate d’un médiateur chargé d’aider les parties à trouver une solution à ce conflit, le plus long de l’histoire d’i-Télé ».

Jeudi, le ministère de la culture avait reçu des représentants de la rédaction. Selon les informations du Monde, la Rue de Valois s’est montrée particulièrement soucieuse du respect du droit du travail à i-Télé, alors que la direction de Canal+ a proposé aux protestataires de quitter l’entreprise dans le cadre d’une « clause de conscience ».

La ministre de la culture et de la communication, Audrey Azoulay, a publiquement soutenu vendredi les journalistes de la chaîne, dénonçant ce qu’elle appelle une « trumpisation de l’info ».

I-Télé : L’appel à la médiation – Le savoir faire du réseau Alliance Médiation :

Notre réseau et constituer de médiateurs spécialisés dans l’accompagnement des entreprises. Impartiaux, neutres, indépendants, ils sauront mener cette médiation dans une démarche de qualité garantissant ainsi aux parties une liberté de décision.  N’hésitez pas à prendre contact avec nos médiateurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *