L’ergonomie du travail, développer la satisfaction au travail

L'ergonomie du travail
L’ergonomie du travail

Définition de l’ergonomie

« Faire de l’ergonomie au travail consiste à caractériser la relation entre l’être humain, qu’il soit opérateur, usager, client… et un outil ou un produit dans un contexte, un environnement, un lieu de vie, en vue de concevoir les outils et systèmes les plus appropriés à l’usage qui peut en être fait (facile à utiliser, sans risque pour la santé) et à la finalité pour lesquels ils sont conçus (efficacité, efficience). »;
Jean-Charles Dodeman ».

 Ce que permet l’Ergonomie du travail :

  • –Développer la satisfaction au travail,
  • –Développer le pouvoir d’agir des salariés.
  • –Analyser le travail permet de poser, en d’autres termes, la question de sa possible transformation.
  • –Adapter les conditions de travail dans une double finalité : préserver la santé des travailleurs et accroitre leur efficacité,
  • –Respecter le travail, respecter le travailleur.

Pourquoi il faut analyser l’activité des salariés dans le cadre de l’ergonomie du travail ?

Le travail est source de développement : le développement des adultes et dans et par le travail….

  • ––tout au travail n’est pas source de développement,
  • –mais tout ce qui favorise l’intelligence  génère du développement,
  • Aujourd’hui, le surinvestissement des salariés = fragilisation du salarié : investissement sur temps personnel, temps familial, sacrifiant ses valeurs pour la rentabilité de l’entreprise,….
  • –situation de déni ou de rupture économique : perte du pouvoir d’agir ; fragilisation psychique ; atteinte à la santé !,
  • l’analyse ergonomique de l’activité : sa sortie du laboratoire (contrairement à une méthode expérimentale) pour s’intéresser de plus près aux opérations, au détail de l’activité, dans le but de transformer le travail selon deux volets :

L’analyse de la tâche : ce qui est à faire et comment cela doit être fait :  le concept de tâche englobant celui des prescriptions,

–L’analyse de l’activité : comment les travailleurs s’y prennent réellement pour faire ce qui est à faire, dans les conditions où on leur demande de faire ce qui est à faire ….

Ce n’est pas l’Homme qui doit s’adapter à son travail au détriment de sa santé mais l’environnement de travail d’être adapté à l’Homme !

Vous pouvez faire appel à nos ergonomes du travail. Ils sont diplômés de l’Institut d’études du travail de Lyon. Ils vous accompagneront dans votre démarche et dans la résolution des conflits de logiques. Les conflits de logiques sont créés par les opérateurs lorsqu’il y a une différence entre la prescription (ce qu’on demande) et la réalisation (ce que ça demande) d’une tâche ou d’une activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *