Sortie de grève

Sortie de grève
Sortie de grève

Définition de la grève :

La grève est depuis le xixe siècle, une action collective consistant en une cessation concertée du travail par les salariés d’une entreprise, d’un secteur économique, d’une catégorie professionnelle ou par extension de toute autre personne productive, souvent à l’initiative de syndicats. Cette action vise à appuyer les revendications des salariés en faisant pression sur les supérieurs hiérarchiques ou l’employeur (chef d’entreprise ou patron), par la perte de production que la cessation de travail entraîne. Il s’agit d’une épreuve de force : le gréviste n’est pas rémunéré alors que l’entreprise ne produit plus et perd de l’argent.

Le statut juridique des actions de grève est variable selon les pays, de l’interdiction pure et simple (en particulier dans les dictatures), à l’encadrement réglementaire ou législatif. Dans les pays où la grève est légale, elle est en général interdite à certaines professions qui assurent les fonctions régaliennes de l’État ou des services publics élémentaires : militaires, CRS, pompiers, etc.

La grève consiste à cesser le travail de manière concertée et collective, et elle s’accompagne parfois de piquets de grève, visant à convaincre les salariés non-grévistes de rejoindre la grève. Ceux-ci sont légaux dans la mesure où ils ne sont pas accompagnés d’occupation ou d’un blocage total de la production en empêchant les salariés non grévistes de disposer de leur outil de travail, le plus souvent. En effet, ces dernières formes d’action heurtent un autre principe constitutionnel, celui de la liberté du travail, et sont passibles de sanctions pénales (Cass. soc., 8 décembre 1993, no 81-14238).

Cesser le travail pour défendre des revendications professionnelles est un droit reconnu à tout salarié. Tant qu’il est exercé dans des conditions normales (sans violence, séquestration, dégradations de matériel, entrave à la liberté du travail des autres salariés…), le droit de grève ne peut justifier ni sanction, ni licenciement. En revanche, il est susceptible d’entraîner une perte de salaire.

La grève a pour objectif de défendre des revendications professionnelles portant par exemple, sur la rémunération (augmentation de salaire, rétablissement d’une prime,…), les conditions de travail (conditions de chauffage des locaux, moyens de transport), l’horaire ou la durée du travail, la situation de l’emploi (licenciements économiques…), stratégie de l’entreprise (nouvelle politique commerciale…).

Mais chaque grève doit à un moment ou un autre envisager la sortie de grève. Comment discuter avec les protagonistes de cette sortie de grève et comment envisager la négociation d’un protocole de sortie de conflit.

Sortie de grève :

Un accord (ou  » protocole « ) de sortie de grève peut prévoir le paiement de tout ou partie du salaire des grévistes.

Un tiers extérieur à l’entreprise, peut vous accompagner dans la discussion avec les partenaires sociaux, pour clarifier les points de manière individuel et ainsi envisager le protocole de   sortie de grève.

N’hésitez pas à nous contact pour envisager l’intervention de nos médiateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *